peintures - grands formats.

La question du format a eu une importance non négligeable dans l’histoire de l’art et a été source de contestations et de scandales. Longtemps réservé à la peinture d’histoire, le grand format permettait d’illustrer des événements politiques, des victoires militaires ou encore des sacrements royaux ou impériaux. L’Académie Royale des Beaux-Arts avait imposé le grand format pour la peinture d’histoire et religieuse et s’offusquait dès lors que la hiérarchie des genres n’était pas respectée. Ainsi, le paysage, les scènes de genre ou le portrait ne devaient pas être représentés sur grand format sous peine de se voir refusés au Salon ou subir la contestation du public.

 

Mais dès la fin du 19ème siècle, des artistes contestent ces interdictions et s’émancipent peu à peu de ces principes pour s’approprier le grand format. Claude Monet peint alors de majestueuses Nymphéas sur plusieurs dizaines de mètres, Gustave Courbet, le chef du fil du réalisme créé le scandale et l’offuscation générale lorsqu’il représente une scène banale dans son oeuvre Un enterrement à Ornans en 1850 en utilisant le format de la peinture d’histoire. Gustave Courbet fait alors voler en éclats la hiérarchie des genres et crée une nouvelle esthétique. 

 

À la suite de ces bouleversements majeurs, les artistes modernes et contemporains se sont émancipés de ces principes et se sont appropriés le grand format. Dès lors, débute une course presque frénétique vers le monumental. Les artistes contemporains poussent à l’extrême les barrières du possible et veulent produire des œuvres toujours plus imposantes et colossales. 

Il est vrai que le grand format fascine, impose et captive. Le spectateur se retrouve alors partie inhérente de l'œuvre, comme englouti et submergé. Le format participe alors à l’émotion que veut transmettre un artiste et devient une composante majeure de l'œuvre. 

 

Aujourd’hui, le grand format en impose toujours autant, par sa taille, sa monumentalité et son rendu dans une pièce. Posséder une grande toile, une gigantesque peinture donne le ton à une pièce, de la théâtralité, une ambiance chargée de sens. 

 

Découvrez sur le réservoir des œuvres imposantes qui sublimeront votre intérieur et deviendront une partie inhérente de votre décoration. Les artistes tels que Philippe Pasqua, Claude Viallat, Jean Denant ou encore Jules Milhau usent et abusent de ce format XXL pour faire ressortir davantage encore d’émotions et de sensations à la lecture de leurs œuvres. Venez les découvrir …

 

Lire plus

peintures

  • Quadriparti Lecythes

    Dominique Gauthier - Quadriparti Lecythes

    Acrylique sur toile  |  165 x 180 cm
    9 500,00 €
  • Sans titre (drap VIII)

    Morgane Ryckelynck - Sans titre (drap VIII)

    Acrylique  |  290 x 180 cm
    700,00 €
  • Conteur 2

    Monkey Bird - Conteur 2

    Pochoir  |  250 x 150 cm
    5 600,00 €
  • Wild Crack

    GoddoG - Wild Crack

    Technique mixte sur toile  |  116 x 89 cm
    2 500,00 €
  • Matin

    Morgane Ryckelynck - Matin

    Acrylique sur médium  |  250 x 160 cm
    800,00 €
  • Forest under snow

    Daria Dmitrieva - Forest under snow

    Acrylique sur toile  |  120 x 200 cm
    19 250,00 €
  • Sans titre (drap VI)

    Morgane Ryckelynck - Sans titre (drap VI)

    Technique mixte  |  290 x 180 cm
    700,00 €
  • Another Guluxy

    Lucas Beaufort - Another Guluxy

    Acrylique sur toile  |  100 x 100 cm
    4 000,00 €
  • Lune de Jour

    GoddoG - Lune de Jour

    Technique mixte sur toile  |  119 x 100 cm
    2 800,00 €
  • Sans titre (drap V)

    Morgane Ryckelynck - Sans titre (drap V)

    Technique mixte  |  290 x 180 cm
    700,00 €
  • Sans titre (drap X)

    Morgane Ryckelynck - Sans titre (drap X)

    Acrylique  |  290 x 180 cm
    700,00 €
  • Fight the yeti

    Ottograph - Fight the yeti

    Acrylique sur toile  |  85 x 150 cm
    450,00 €
Livraison à domicile
Paiement sécurisé
Conseils sur-mesure